logo [vc_empty_space height="17px"] Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation. [vc_empty_space height="36px"] banner [vc_empty_space height="27px"]
About      Faq       Contact     Shop
[vc_empty_space height="17px"]
title image

Caftan 2017 : "hymne à la paix"

Caftan 2017 : "hymne à la paix"


Ce samedi 22 avril, pour le grand défilé de haute-couture marocaine «Caftan 2017», Strass, paillettes glamour et de la musique étaient au rendez vous

Respect, bonheur, paix, rêve… Ce sont là quelques valeurs universelles qui ont inspirés les stylistes qui ont présenté leurs collections de tenues traditionnelles sous le thème “Hymne à la Paix” à l’occasion de la 21ème édition de cet événement mode “Caftan”…

Comme chaque année, stylistes de renom et jeunes talents ont rivalisé de créativité pour adapter la tenue traditionnelle aux dernières tendances. Parmi les créateurs qui ont défilé cette année figurent Meriem Belkhayat, Nadia Boutaleb, Safae Ibrahimi, Amina Boussayri, Kacem Sahl, Mounia Amouri, Filali Ksikes, Zineb El Youbi, Siham El Habti, Meryem Boussikouk, Salima Boussouni et Hind Lamtiri

L’Economiste

Le thème de la paix choisi cette année a inspiré tout le monde. Les 16 stylistes sélectionnés, les chanteurs et musiciens invités, la directrice artistique Malika Zaidi, et le compositeur Hamid Daoussi, qui offre pour la 5e année consécutive une bande son sans fausse note. Pour ce maître du remix, «la musique abolit les frontières».

Rajoutant être «un fervent défenseur de la musique marocaine, mais quand il s’agit de parler de paix, musicalement, le monde entier s’ouvre à moi». En effet, la 21e édition de l’événement couture Caftan, proposé par Femmes du Maroc, a été traversée par un vent d’harmonie. Des couleurs douces, des plumes et des fleurs et quelques originalités.

Certains stylistes sont en effet sortis par petites touches du cadre strict de l’habit traditionnel marocain. Comme Amal Belcaid qui confie s’autoriser «un détail d’originalité mesuré sur un vêtement qui se doit de rester dans la tradition». Pour sa 3e participation, la styliste explique comment le thème de la paix pour fil rouge a été un décollage pour elle. «J’ai bien sûr gardé mon empreinte tout en m’inspirant des ailes de colombe.

J’ai ainsi utilisé des reliefs de plumes et de broderies. Cette collection a demandé beaucoup de recherche et de travail». A ses côtés, Siham El Habti, qui a joué elle avec les fleurs, El Houjouji, Nadia Boutaleb, Belkhayat, Boussikouk, Ksikes ou encore Ezzaki Bakkali, des noms bien installés dans le petit monde de la création marocaine.

Entre les défilés, des tableaux parfaitement huilés menés pour la 5e fois par Malika Zaidi, qui avoue «passer chaque année un examen». Avec ses danseurs de tous horizons, elle est aguerrie à la «mise en scène de la diversité religieuse et culturelle dans l’osmose et dans la paix». Le spectacle a fait la part belle aux artistes invités.

Le groupe Fnaïre qui a ouvert le bal, suivi de la star montante Khaoula Moujahid, de notre Justin Bieber national, Ihab Amir, et enfin du groupe Chico and the Gypsies, dont le leader, Chico Bouchikhi, marocain de père et ambassadeur de l’Unesco était un invité tout désigné pour ce show placé sous le signe de la tolérance. L’événement Caftan connaît chaque année toujours plus d’engouement.

Si 16 stylistes ont été sélectionnés pour cette édition, avec 13 confirmés et 3 jeunes talents, ce ne sont pas moins de 750 dossiers qui ont été envoyés lors des présélections, dont 15% de l’étranger. Pour la 4e fois, le show s’est déroulé au sein du Palmeraie resort de Marrakech, et le sera encore pour les 5 prochaines années. Enfin, la cause soutenue depuis 4 ans est celle des enfants sans famille, accueillis dans les 5 lieux de vie au Maroc, au sein de SOS Villages d’enfants.

Aujourd’hui, le Maroc

Caftan, l’événement phare de la mode traditionnelle marocaine, était de retour pour la 21ème édition, et ce samedi 22 avril 2017, à Marrakech.

Un événement qui a essayé cette année de souffler un vent de paix et d’espoir sur le monde. «Hymne à la paix», était le thème choisi. Un thème qui a été présenté comme une évidence comme l’explique Zineb Timouri, directrice de publication du magazine Femmes du Maroc, initiateur de l’événement. «Hymne à la paix est un thème qui est d’actualité, parce que le monde traverse des temps troubles, des temps de guerre, d’exclusion et de terrorisme». Caftan tient ainsi à démontrer que le Maroc a une légitimité quant à ce thème étant donné que le Royaume reste un havre de paix, de tolérance, d’ouverture et d’acceptation de l’autre. Cette année, l’événement a connu la participation de 16 candidats, dont 13 vétérans et 3 nouveaux talents, car «Caftan reste un moyen pour les créateurs de cet habit traditionnel marocain de s’exprimer et d’être les prescripteurs des tendances de la haute couture marocaine», poursuit Zineb Timouri. Pour les couturiers habitués de la manifestation mode, ces derniers ont laissé libre cours à leur imagination sur du brocard, organza, soie et dentelle en les habillant de perles, cristaux et broderie. Comme lors des précédentes éditions, Caftan 2017 supporte une cause humanitaire. Cette année, et pour la 4ème année consécutive, l’événement a accompagné le réseau national SOS Village d’enfants qui est venu réitérer l’engagement des organisateurs et stylistes en faveur de l’enfance marocaine. «C’est toujours un honneur pour nous que le groupe Caractères accepte de nous aider à donner une voix aux jeunes enfants sans famille et abandonnés

Aujourd’hui, le Maroc

Fidèle à sa réputation, Caftan 2017 a montré qu´un événement axé sur la beauté du vêtement marocain pouvait également servir de nobles causes. Seize stylistes ont décliné leur vision d´un monde sans violence, sans injustice où tous pourraient vivre heureux et sereins. Un défi relevé avec brio sur fond de coupes épurées, de tons pastels, de blanc mais aussi de pierres précieuses et de touches dorées, gages de lendemains prometteurs. Un rêve ? Peut-être mais dans leur optimisme, les créateurs ont tenu à souligner que celui-ci n´était pas impossible à réaliser et que par ces temps difficiles, il fallait y croire. Bon nombre d´entre eux en ont également profité pour rendre hommage aux femmes qui symbolisaient le plus la paix à leurs yeux. Lady Diana, Mère Thérésa, Audrey Hepburn étaient indirectement présentes via une tiare, un jeu de tissus ou de couleurs, une coiffe, un accessoire. Conviés pour appuyer cet idéal du vivre-ensemble, chanteurs et danseurs ont donné le meilleur d´eux-mêmes ce soir. Fnaire plus engagé que jamais, Chico & the Gypsies, dont le leader est aussi envoyé spécial de l’UNESCO pour la paix, Ihab Amir et Khaoula El Moujahid, stars montantes de la pop-soul marocaine, ont ponctué ce magnifique show de leurs plus beaux morceaux. Ça se passe comme ça à Caftan…
No Comments
Leave a Comment:


Notice: Undefined variable: url_array in /home/nadiaboutaleb/public_html/wp-content/themes/kloe/functions.php on line 1151

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /home/nadiaboutaleb/public_html/wp-content/themes/kloe/functions.php on line 1151

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/nadiaboutaleb/public_html/wp-includes/functions.php on line 3783